Le nouveau recensement des chevaux à Veyrier, en janvier 1794

 

En feuilletant les annales du Conseil municipal de Veyrier, on découvre de temps à autre des petits événements de la vie quotidienne du village, dignes d’être signalés et relus aujourd’hui encore.

En l’occurrence, sous l’autorité du gouvernement républicain français d’alors (le Directoire), la Municipalité a dû procéder à un nouveau recensement des chevaux   vivant sur le territoire de la commune de Veyrier.

Etonnemment, pour un village composé en grande majorité de paysans, on recensera à peine une demi-douzaine de chevaux et autres équidés, la plupart déjà assez âgés !

Lisons ci-après dans le détail cette opération, telle qu’elle a été inscrite au procès-verbal du Conseil municipal à la date du calendrier républicain de l’époque (ce qui correspond au 20 janvier 1794)  :

 

Du premier pluviose, an troisième de la république française –

« La Municipalité de la commune de Veirier assemblée dans la maison commune ; ouï la lecture de l’arrêté du Directoire du Département du Mont Blanc séant à Chambéry, en datte du douze du mois nivose dernier, relatif au nouveau recensement des chevaux –

L’agent national entendu, ladite Municipalité déclare qu’ayant procédé au recensement exact de tous les chevaux, juments, mulets et mules existants dans cette commune, il en résulte qu’il n’y en a que sept –

Savoir, le citoyen Jean Babel une jument poil roux agée d’environ onze ans, astrée au front, taille d’environ quatre pieds –

Plus le citoyen Schmidt un cheval poil roux, agé d’environ vingt ans, taille d’environ quatre pieds et demi, étant poussif –

Plus le citoyen Aubert une jument poil noir agée de dix huit ans, taille d’environ cinq pieds ayant eu le feu aux deux jambes derrières et un cheval poil noir agé d’environ vingt cinq ans, taille d’environ cinq pieds, la tête et les quatre pieds gris –

Plus le citoyen Patry, un cheval poil noir, agé d’environ vingt deux ans, taille de cinq pieds, astré, le pied droit derrière blanc –

Plus le citoyen Pittet une jument poil noir roux agée d’environ seize ans, taille de quatre pieds, astré –

Plus Jean Marie Meriguet meunier, un mulet poil noir agé de trois ans taille de trois pieds, les deux jambes derrières un peu courbes –

Fait et arreté en maison commune les an et jour susdits. « 

Jean Portier maire       marque de p. Nicolas Portier mpl

marque de Pierre Gottret mpl

Pierre Devinard  Agent national

Jean Claude Corajod  Secr. Gref.

 

Dossier préparé par Bernard BERGER